Classe d’eau à destination des élus, des échanges à haut débit !

C’est dans le cadre de la démarche “Classe d’Eau” de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie que l’AVEN du Grand-Voyeux, en partenariat avec  la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux, propose aux élus des communes du nord de la Seine-et-Marne une formation pour transmettre les fondamentaux nécessaires aux réflexions et démarches indispensables à une bonne gestion de l’eau. Cette formation est l’occasion pour les élus locaux de rencontrer et d’échanger avec les acteurs de l’eau sous forme d’ateliers de travail, de conférences, de visites d’installations ou d’aménagement et de temps de convivialité…

 

Visite de la RNR du Grand-Voyeux © Fiona Lehane

Cette formation, qui s’étale sur cinq mois à raison d’une journée par mois, a débuté le 20 octobre dernier par l’introduction des différents partenaires. Centrée sur la politique de l’eau et le rôle des collectivités dans la gestion de l’eau, nous avons accueilli Pierre-Henri Bazin de la DDT qui a présenté la législation en vigueur à différentes échelles. Les outils de planification nous ont été présentés avec l’intervention de Jean-Baptiste Revillon, de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, pour le SDAGE et Jacques Delporte, président du SIAM, pour le SAGE Marne et Beuvronne. Cette journée s’est terminée avec une visite de la Réserve naturelle du Grand-Voyeux, un site qui témoigne de la réhabilitation réussie d’une ancienne carrière. Cette visite guidée a été présentée par Jean Delannoy de l’Agence des espaces verts d’Ile-de-France, gestionnaire de la réserve.

Visite de Saint-Faron ©Laura Potter

Lors de la deuxième journée, le 17 novembre, nous avons pu échanger sur l’importance des zones humides, notamment dans la régulation des inondations et la réglementation de leur gestion. Cette journée a été marquée par le témoignage de Maxime Lesimple de la Fédération de pêche de Seine-et-Marne venu présenter leurs travaux de restauration d’un cours d’eau. S’en est suivie la présentation, par Lucile Letertre et Safiya Cissé du département de Seine-et-Marne, des actions d’accompagnement des communes dans la gestion des cours d’eau qu’il propose. Enfin,  nous avons eu l’intervention de Christophe Guyon de l’Office français pour la biodiversité qui  nous a expliqué le rôle de la police de l’eau dans la réglementation des zones humides. Dans l’après-midi, nous avons parcouru la zone d’expansion de crues de Saint-Faron à Meaux, clôturant ainsi cette deuxième journée de formation.

 

La prochaine journée, prévue pour le 15 décembre, portera sur l’eau potable et l’utilisation de la ressource en eau. 

Nous remercions vivement l’ensemble des intervenants qui se sont mobilisés lors de ces deux premières journées de formation ainsi que l’Agence de l’eau Seine-Normandie et la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux pour leur soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Instagram