Balbuzard le 6 août

Harcelé par l’un des jeunes Busard des roseaux nés cette année au Grand-Voyeux ce grand rapace très massif ne cèdera la place devant l’observatoire de Bois-Maury qu’après l’arrivée d’un groupe de Bernaches. Il reprendra sa migration vers l’est nonchalamment après avoir posé pour la séance photo ce lundi 6 août peu avant midi.

La tenue un peu hirsute de celui-ci suggère qu’il s’est mouillé dans la matinée pour son repas de poisson. Rappelons que le Grand-Voyeux voit chaque année jusqu’à une dizaine de passages du Balbuzard qu’on appelait autrefois l’Aigle pêcheur et qui peut afficher une envergure de plus de 1,65 m soit quasiment celle du Héron cendré.

Balbuzard surveillant le Domaine

Le Balbuzard choisit un perchoir central qui domine les étangs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Instagram