L’envol des libellules (12-07-2013)

Les rayons du soleil chauffant les herbes hautes, un frottement d’ailes se faisant entendre dans toute sa sonorité, l’apparition de deux yeux globuleux… La voilà ! La libellule, élégante et raffinée par sa silhouette, rayonnante par ses multiples couleurs aux reflets parfois intenses…La pleine saison des libellules a démarré avec l’installation des beaux jours et de la chaleur de l’été !

Les conditions optimales pour observer ces insectes sont multiples : temps calme et ensoleillé, à mi-journée ou en fin de journée lors des moments de chasse.

C’est un redoutable prédateur qui chasse en vol des insectes tels que les moustiques, abeilles, papillons… Cet instinct de prédation semble être inné puisque la larve adopte déjà ce comportement. Cette dernière, dont le milieu de vie est aquatique, chasse à l’affût les larves d’autres insectes, les alevins et parfois même des têtards ! Lorsque la larve est mâture, elle émerge de l’eau et, posée sur une brindille d’herbe, sort de sa mue dite exuvie (cf photo).

Exuvie d'une libellule

Exuvie d’une libellule

De nombreux accouplement et pontes à la surface de l’eau peuvent être observés en bordure des étangs du Grand Voyeux ces temps-ci, un véritable spectacle pour les yeux.  

Ponte d'Anax napolitain (Anax parthenope)

Ponte d’Anax napolitain (Anax parthenope)

22 espèces ont déjà été observées cette année sur le Grand Voyeux depuis début Avril. Parmi celles-ci, l’Agrion élégant (Ischnura elegans), le Leste vert (Chalcolesltes viridis), l’Orthétrum réticulé (Orthetrum cancellatum), le Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum), l’Anax napolitain (Anax parthenope).

Orthétrum réticulé (Orthetrum cancellatum)

Accouplement de Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum)

Accouplement de Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *