Carnet de migration

La deuxième quinzaine de mars marque généralement un tournant dans la nature : les derniers hivernants « retardataires » quittent nos contrées en direction des pays nordiques, alors que les premiers migrateurs venus du sud pointent le bout de leur bec. C’est ainsi que nos carnets d’observation voient fleurir des noms oubliés depuis plusieurs mois : Hirondelle rustique (la première observée le 16 mars à Congis-sur-Thérouanne), Sarcelle d’été (premier individu le 15 mars sur le Grand-Voyeux), Busard des roseaux (2 premiers individus de passage le 16 mars au Grand-Voyeux), 1 Combattant varié le 16 mars, 2 Barges à queue noire à partir du 20 mars (cf. photo ci-dessous). Mais comme je vous disais, il faut se résoudre à voir partir les Harles piettes ou les Garrots à œil d’or. Une observation récente du Butor étoilé le 16 mars : la dernière avant l’amorce de l’hiver prochain?

Enfin, ça y est, le spectacle auditif commence : premiers chants du Pouillot véloce, de la Grive musicienne, ou du Bruant des roseaux. En plus de nos yeux et de nos jumelles, il va falloir se réhabituer à faire usage de nos oreilles ! Bon début de printemps à tous.

RH

Barque à queue noire - 21-03-16 - R.Huchin

Mouettes rieuses et Barge à queue noire – 21 Mars 2016 © Romain Huchin

1 Commentaire

  1. THOMAS

    Bonjour Romain,
    Merci de votre article intéressant du 21 mars. On aimerait élire domicile au Grand Voyeux pour ne manquer aucun des habitants passagers ou qui y restent un peu.
    C’est super de joindre une photo car ne connaissant pas bien les oiseaux, une photo est davantage parlant.
    Merci encore, bonne continuation et à bientôt
    Brigitte Thomas

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *