Bilan de la nidification au Grand-Voyeux

La saison de nidification touche déjà à sa fin, et voici donc l’occasion de tirer un premier bilan des réjouissances (ou des déceptions)!

La bonne nouvelle de la fin de saison réside dans l’envol de Busard des roseaux juvéniles. Alors que les observations des adultes furent très timides au cours du mois de juin, un premier juvénile fut constaté à l’envol le 6 juillet. Puis deux autres suivront les jours suivant.

Durant ce temps, le Blongios nain semble avoir trouvé un terrain favorable sur la Réserve avec 3 à 4 mâles chanteurs. Pas de juvéniles volants observés les semaines suivantes, mais nul doute qu’une ou plusieurs nidification soient probables.

Une des surprises de l’année sera la nidification d’un couple de Fuligule morillon. Pour cette espèce, les cas de reproduction sont occasionnels dans le nord Seine-et-Marne. 9 poussins furent aperçus à la fin du printemps sur le secteur de Bois-Maury.

De son coté, la Sterne pierregarin a connu une saison tumultueuse en raison des caprices de la météo. Les niveaux d’eau particulièrement hauts (suite à la crue de la Marne) puis les orages du début du mois de juin ont eu raison d’une nidification prolifique. Seuls deux couples eurent la satisfaction de compter des juvéniles à l’envol.

Enfin, quelques nouvelles de nos fidèles passereaux des roselières. La Gorgebleue à miroir maintient une population de 6 à 7 mâles chanteurs. La Bouscarle de cetti semble retrouver de l’allant sur le Grand-Voyeux avec 2 à 3 mâles chanteurs réguliers en période de nidification. Tandis que la Rousserolle turdoïde fut timide en 2018 avec un seul mâle chanteur.

1 Commentaire

  1. Antoine kita

    Quelques Fuligule milouin ont niché également? C’est peut-etre plus commun 🙂
    Sympa le résumé
    A bientot

    Antoine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.