La Grenouille rieuse

Comme son nom l’indique, la Grenouille rieuse est une petite rigolote ! De son nom scientifique Rana ridibundus, c’est une grenouille (peau lisse contrairement aux crapauds), qui arbore le plus généralement une couleur verte… mais qui prend parfois des variantes brunes comme ses cousines les « Grenouilles brunes » (Grenouille agile et Grenouille rousse).

Et ce n’est pas fini car d’apparence elle peut aussi se confondre avec ses amies la « Grenouille verte » et la « Grenouille de Lessona ». Toutes trois appartiennent en effet au grand groupe des « Grenouilles vertes », à forte dominante de cette belle couleur.

Mais comment faire pour la reconnaître ?

Pour différencier la Grenouille rieuse de ses cousines les « Grenouilles brunes » c’est facile : il faut regarder si votre individu possède un masque facial. Si ce n’est pas le cas et qu’elle est de couleur… verte (!), c’est certainement une grenouille du groupe des « Grenouilles vertes ». Et c’est maintenant que cela se corse … comment la différencier de la  « Grenouille verte » (l’espèce, pas le groupe !) et de la  « Grenouille de Lessona » ? 

grenouille rousse

grenouille rieuse

La solution, pour moi la plus simple, est de les écouter nous rire au nez !!! Ça n’a pas l’air très plaisant mais c’est la meilleure méthode … 

La « Grenouille rieuse » est extrêmement bruyante, elle peut donc être entendue à plusieurs centaines de mètres. Vous pourrez l’entendre le jour, mais c’est bien la nuit qu’elle coasse le mieux. Presque partout où il y a de l’eau (mare, lac, étang), vers le mois d’avril vous pourrez tendre l’oreille le soir venu. Son chant ressemble à un rire, ce qui permet de la différencier aisément de ses deux camarades.

Chant de la Grenouille rieuse*

Chant de la Grenouille verte*

Chant de la Grenouille lessona*

Et un conseil : même si vous avez l’impression qu’elle se moque de vous, ne lui tordez pas le cou… c’est une espèce protégée !!

Et surtout n’hésitez à nous faire parvenir vos observations…

Sarah Esnault

Illustrations : La Grenouille rousse © Sarah Esnault – La Grenouille rieuse © Romain Huchin

 

9782951037991-amphibiens-france,-belgique-luxembourg*ACEMAV coll., Duguet R. & Melki F. ed., 2003 – Les Amphibiens de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope, éditions Biotope, Mèze (France). 408p.

 

2 Commentaires

  1. denis

    Très bien cet article,quelques photos,des enregistrements sonores et un petit texte où l’humour n’est pas absent. J’aime bien.

    Répondre
  2. Annick

    Je confirme. J’aime aussi.

    Répondre

Répondre à Annick Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *