La brunette hivernale

De couleur marron avec des dessins de « torpilles » sur le dos, c’est la première demoiselle (et même le premier odonate) à apparaître en fin d’hiver. Elle a en effet passé celui-ci sous sa forme adulte, contrairement aux autres odonates qui passent l’hiver sous forme de larve aquatique. Sympecma fusca, fait partie des « lestes », ce qui se repère bien avec des cerques (ce qui ressemble à des pinces au bout de l’abdomen) longs et clairs. Vous pourrez les voir posées sur les herbes en bordure d’étang, ou encore en tandem.

Classée « assez commune » selon l’indice régional de rareté, elle est en préoccupation mineure sur la liste rouge régionale de l’UICN.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos observations de cet odonate sur les étangs et les mares à côté de chez vous.

Marion Eriksson

 

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

 

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

Brunette hivernale © Frédéric Esnault

2 Commentaires

  1. Frédéric ESNAULT

    Bonjour,

    La Brunette hivernale est bien représentée sur le site de l’Etang de La Loy à Saint-Thibault des vignes (77). Plusieurs dizaines de spécimens observés (et photographiés !) au mois de mars de l’année dernière et en avril de cette année. Présentes au bord de l’étang et le long du Ru de la Brosse qui alimente l’étang.

    Cordialement
    FE

    Répondre
    1. admin (Auteur de l'article)

      Super ! Merci pour vos observations.
      N’hésitez pas à nous faire parvenir par mail vos photographies pour illustrer notre site internet.

      A bientôt
      L’équipe de l’AVEN

      Répondre

Répondre à Frédéric ESNAULT Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *