Zones humides : résultats de l’indicateur de l’observatoire national de la biodiversité

Seul 6 % des zones humides de France métropolitaine dans un état de conservation jugé favorable

Début février, paraissaient les résultats d’une étude menée par l’observatoire national de la biodiversité (ONB) faisant le constat d’un état de conservation alarmant des zones humides françaises.

En zone continentale, atlantique (marin) et terrestre méditerranéen, aucune zone humide ne peut être considérée comme étant dans un état de conservation favorable.

Les pressions anthropiques sont les principales mises en cause avec des effets notamment sur l’étendue des zones humides et l’altération de leurs fonctionnalités.

Consulter l’étude de l’observatoire national de la biodiversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Instagram