Une soirée de chauve-souris !!

Pour son dernier jour au sein de l’AVEN (01/09/2016), Sarah nous a fait partager son intérêt pour les chauves-souris.

Par une belle nuit claire, étoilée… Sous la canopée, des vols rapides…

Que font-elles au-dessus de nos têtes ? Elles chassent dans l’obscurité ! Comment ?

En émettant des ultrasons qui les renseignent sur les obstacles et surtout sur les proies (insectes) recherchées. Ce système s’appelle «écholocalisation» ou «écholocation». Sarah captait ces ultrasons avec un détecteur. L’appareil affichait le plus souvent 45-48 kHz, ce qui signifie qu’on était en présence de pipistrelles. En effet, la fréquence des ultrasons émis dépend de l’espèce. De temps à autre, le « buzz » des ultrasons s’accélérait, on percevait alors comme un éclatement de bulles ! C’est qu’à l’approche de leurs proies et pour ne pas les manquer, les chauve-souris améliorent  leurs perceptions par la production intensive d’ultrasons.

Avec Sarah, finie la rumeur sur la chauve-souris aveugle qui s’accrocherait dans les cheveux ! Nous avons beaucoup échangé sur ces surprenants et très utiles mammifères qui avalent de grandes quantités de moustiques !

Normal qu’elles soient protégées !!

Pour plus d’informations voir le lien suivant : http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i126tillon.pdf

Françoise Forges, adhérente à l’AVEN

P.S. : un autre lien récent, « newsletter » LPO du 7 novembre :

https://www.lpo.fr/actualites/cohabiter-avec-les-chauves-souris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *