Un champ d’orchidée.

La diversité des habitats du Grand Voyeux, nous offre à notre plus grand bonheur, des petites merveilles de printemps. Vendredi, c’était le champ d’orchidée, situé dans la boulaie  (zone en réserve inaccessible en dehors des inventaires naturalistes) qui était tout fleuri. De simple Orchis militaris, mais dont la quantité ravie les yeux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *