La mare de Dammartin

 Ce samedi 2 juin après-midi, pendant que se déroulaient les Balades à Congis nous intervenions parallèllement pour une animation à Dammartin-en-Goële autour de la mare du Parc dela Corbiedans le cadre d’un événement Troc-Plantes à l’initiative dela Mairie.

Le soleil au rendez-vous nous a attiré un public nombreux et intéressé. Une soixantaine de personnes, parents et enfants, sont venus  s’exercer au prélèvement d’échantillons de la faune et microfaune de la mare attenante à l’étang au niveau de son trop-plein.

Le déroulement ressemblait aux ateliers mare à destination des scolaires que nous recevons sur la mare du Grand-Voyeux. D’abord une démonstration de prélèvement dans le souci de limiter le piétinement et de respecter le milieu, puis une vérification : y a-t-il quelquechose de vivant dans mon godet et qu’est-ce qui me l’indique ? Ensuite l’examen à la loupe suivi d’un croquis au crayon précisant les contours et les détails de l’animal, l’occasion de renseigner une fiche de caractérisation permettant d’utiliser les clefs de détermination par approches de plus en plus fines pour mettre un nom sur la famille voire sur l’espèce.

L’utilisation de la binoculaire ouvrait à chacun les fantasmagories du monde de la microfaune : larves d’éphémères, de demoiselles (zygoptères), de mouches diverses et moustiques (diptères dont notre fameux Chaoborus crystallinus au long corps transparent laissant voir ses organes de stabilisation et de digestion – larve des « moustiques fantômes »), punaises d’eau (hétéroptères) à divers stades de développement (Gerris, Corise, Notonecte), Coléoptères aquatiques (dysticidae). . . Pas de larves de vertébrés mais les Tritons (Lissotritons) étaient présents à l’état larvaire lors de notre passage de préparation 2 semaines plus tôt. Nombreuses Grenouilles rieuses proches dans les iris faux-acores sur les berges de la mare qui ont fait le spectacle et l’ambiance sonore.

Un inconnu a été identifié : une larve de diptère noire, annelée, pourvue d’un suçoir et d’un panache de poils à l’extrémité de l’abdomen (cerques) : il s’agit probablement de Stratiomys Fuscata, un insecte volant aux allures de guèpe (Stratiomydae) mais avec 2 ailes (diptère et non hyménoptère) et un corps ramassé à l’abdomen très court mais large.

Merci à Brigitte Baguier, adjoint au maire, et à Jean-Pierre Baguier pour les belles photos de cette journée mémorable.

Les familles explorent le déversoir de l’étang

Observations à la binoculaire et à la loupe

Enfants à la mare de la Corbie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *