Journée de découverte de la filière du chanvre

Vendredi 22, à l’occasion de URBANATUREL – les rencontres homme-nature – j’ai été invitée par la mairie de Trilport à assister à une présentation sur la journée de la filière chanvre dans la construction.

Vous allez me dire : » mais quel rapport avec les zones humides??? »

Pour la construction bien peu de chose, mais sur la culture du chanvre et l’organisation de la filière, beaucoup.

En effet la culture du chanvre n’utilise pas de produits phytosanitaires, et elle capte pas mal de CO2 qui va pouvoir servir à créer de la fibre isolante, utilisée en construction et isolation. Il parait même que les graines se mangent!

Or sur des terrains agricoles humides, ça nous plairait bien que les agriculteurs développent ce type de culture plutôt que du maïs. La proximité avec la nappe phréatique fait que c’est un point important de pollution. Depuis 6 ans que l’usine de transformation de chanvre est installée en Seine-et-Marne, la filière « construire en chanvre en Ile-de-France » c’est bien structurée. Espérons que pour les gros enjeux d’aménagement que représentent le grand paris et les Jeux Olympiques, les architectes se tournerons vers cette filière en développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *