Hibou et compagnie

Mais quel est donc ce hululement plaintif qui vient perturber la quiétude nocturne ? C’est le Hibou pardi !

Chouette et Hibou s’activent à trouver des territoires de nidification et les hululements matérialisent la défense de ces territoires. Peut-être l’occasion de s’accorder une petite virée nocturne et de se laisser envahir par ces étranges chants de nuit… Encore une belle curiosité que la nature nous offre, pour peu que l’on s’en donne la peine !

La journée, ces étranges créatures cherchent à regagner des quartiers de repos et de quiétude. Bien que totalement mimétiques dans leur environnement, certains indices peuvent trahir la présence des Chouettes et Hiboux : c’est le cas des pelotes de réjection. Ces boules, en forme de crotte, n’en sont pas. A y regarder de plus près, on se rend compte qu’elles sont constituées de poils, os, et autres résidus de proies impropres à la digestion. A défaut de pouvoir digérer entièrement les proies qu’elles avalent tout entières, les rapaces nocturnes recrachent sous forme d’agglutinat les éléments les plus coriaces à assimiler.

Si vous retrouvez des pelotes au sol (vieille grange, porche, église, forêt, pinède…), pensez à lever les yeux, vous êtes peut-être sous un abri de Chouette ou Hibou !

C’est ainsi que la présence du Hibou moyen-duc a pu être mise en évidence cette semaine sur la Réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux. Quasiment impossible à percevoir (cf. photo) en haut de son pin, l’individu n’a été trahi que par la présence de quelques pelotes « fraîches » au pied du tronc.

L’analyse de ces pelotes, après étude des restes de crânes et mandibules qu’elles contenaient, a permis de retracer le régime alimentaire récent de l’individu. Au menu : petits mammifères identifiés comme du Campagnol roussâtre (Clethrionomys glareolus), du Campagnol des champs (Microtus arvalis) et du Mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus) (cf. photo).

RH

Moyen-Duc(2) 03-03-16

Hibou moyen duc sur le Grand Voyeux – 03/03/2016 © RH

pelote

Détermination des pelotes de réjection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *