De l’intérêt d’être adhérent à l’AVEN du Grand-Voyeux

Amoureux des oiseaux, de la nature. Pour beaucoup d’entre nous, et plus particulièrement les citadins, le besoin de renouer avec la nature se fait sentir.

Le site du Grand-Voyeux est aux portes de la capitale. Que sont 60 km en train de nos jours ? Nous en faisons parfois bien plus par jour pour nous rendre au travail.

J’ai entendu qu’à l’avenir plus de 60% de la population vivrait dans des villes. C’est ainsi ! La population croissant, les villes croissent en même temps grignotant inexorablement sur les campagnes.

Pour respirer et ne pas être invivables, les villes devront apprendre à se fondre dans la nature sans la détruire. C’est une gageure. Mais en attendant, il faut préserver ce qui peut l’être encore. Et pour préserver il faut comprendre et aimer.

C’est l’objet principal de notre association : sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à ce qui les entoure, leur faire découvrir ou redécouvrir l’écosystème fragile dans lequel ils vivent, faire naître chez les plus jeunes le désir d’en savoir davantage.