De l’intérêt des zones humides !

Ces derniers jours, nous constatons toutes et tous les effets de la crue de la Marne. C’est ici l’occasion de rappeler et d’illustrer l’intérêt primordial des zones humides. Celles-ci contribuent à stocker et étaler les crues : on parle de zones d’expansion des crues. Cela permet de limiter les risques d’inondations en zone urbaine ou en zone habitée.

En sortant de son lit, l’eau se déverse dans les zones humides, dans les champs en bordure de rivière, dans les prairies inondables… C’est le spectacle auquel nous assistons actuellement dans nos paysages.

Ainsi, les activités de l’AVEN prennent tout leur sens. Notre travail pour favoriser et convaincre les acteurs du territoire de préserver ces espaces trouve ici un écho. Plus les zones humides seront considérées et soustraites de l’urbanisation, moins les crues exceptionnelles produiront de dommages sur les activités humaines !

De ces derniers jours, voici quelques photos illustrant le phénomène. La première, sur la Réserve naturelle régionale du Grand-Voyeux où le site est entièrement sous l’eau. Et donc les chemins d’accès également. La seconde photo, à Trilbardou, où la Marne déborde allégrement et s’étale dans les parcelles agricoles. Enfin, une photo du Parc naturel du Pâtis à Meaux où les jardins partagés et la plupart des chemins sont sous l’eau.

1 Commentaire

  1. MATHIS

    Bonjour,

    Vos commentaires sont très pertinents et « naturellement « justes.
    Sans vous donner de conseils ,profitez de ces inondations pour vous faire un press-book à l’appui de la valorisation de vos actions.
    Le ressenti de la Nature du vieux Paysan n’a plus cours pour l’écrasante majorité des gens.
    Courage c’est vous qui êtes dans la bonne direction
    Michel MATHIS. docteur en Géologie Appliquée

    Répondre

Répondre à MATHIS Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *